Préparer sa retraite est un exercice qui demande toute votre attention.
Il ne suffit pas de souscrire un contrat retraite – un « Madelin » ou un Plan Épargne Retraite – et verser chaque mois une somme prédéfinie, sans une vision claire des raisons pour lesquelles vous faites cela, et de là où cela vous amène.

Pour bien préparer votre retraite, nous vous conseillons d’avancer en 3 étapes :

  1. Vous définissez votre profil et vos objectifs,
  2. Vous définissez le niveau de votre épargne et les supports dans lesquels vous souhaitez investir,
  3. Vous identifiez les meilleurs contrats retraite correspondant à vos besoins.

preparer sa retraite

En fonction de qui vous êtes, de votre âge, de vos intérêts, de votre profil d’investisseur et de votre situation familiale, vous devez préparer votre retraite différemment.

Voici deux exemples concrets, Alexandre, avocat célibataire de 33 ans, et Elisabeth, chirurgienne dentiste mariée avec 2 enfants, qui vont illustrer l’importance d’établir une stratégie retraite sur-mesure en fonction de leur profil.

Alexandre, 33 ans, célibataire, avocat, un BNC de 85 000€
Pour Alexandre, la retraite est une idée lointaine… En revanche, la fiscalité est une réalité bien présente.
Alexandre pourra utiliser le Plan Épargne Retraite comme une solution performante pour optimiser des impôts, tout en se réservant la possibilité de récupérer son épargne pour l’achat d’une résidence principale.
L’angle privilégié pour bien préparer sa retraite est donc avant tout fiscal ; la simulation d’une rente après le départ à la retraite est un petit peu hors sujet.
Ainsi, pour Alexandre, il est important de préparer sa retraite et d’optimiser sa fiscalité….tout en se laissant la possibilité de changer sa stratégie en cours de route.

Elisabeth, 53 ans, mariée 2 enfants, chirurgien dentiste, un BNC de 145 000€
Pour Elisabeth, la retraite se profile. Elisabeth a souscrit il y 20 ans un contrat retraite Madelin sur lequel elle a capitalisé 125 000€, et sur lequel elle verse 320 € / mois – versement dont elle a redéfini le montant il y a plus de 10 ans.
Elisabeth pourra réaliser une simulation avancée de sa retraite de base (CARCDSF en l’espèce), et repenser en profondeur sa stratégie en cours : transfert éventuel vers un Plan Épargne Retraite pour pouvoir récupérer ses fonds en capital (et peut-être reverser ces fonds sur un contrat d’assurance vie pour optimiser sa succession), mise en place d’un versement exceptionnel à partir d’un contrat d’assurance vie dont elle dispose pour bénéficier de l’avantage fiscal sans effort d’épargne supplémentaire, et augmentation très significative de ses versements mensuels.
Cela permettra à Elisabeth d’optimiser très conséquemment sa fiscalité, et de disposer de son épargne constituée dès ses 62 ans.

Ces deux exemples vous montrent que “bien préparer sa retraite” est un exercice très personnel, qui doit être réfléchi pour prendre les bonnes décisions.

Etape n°1 : Pour bien préparer votre retraite, commencez par définir votre profil et vos objectifs

Un projet retraite n’est jamais standard.
Il dépend toujours d’un nombre important de facteurs :

Votre profil familial et financier

Votre situation de famille, vos revenus, les revenus éventuels de votre conjoint, et le patrimoine dont vous disposez déjà ou pensez disposer au moment de votre départ à la retraite (par succession par exemple) sont des données centrales.
Bien entendu, votre âge est aussi un critère central.

Votre régime de base

Le fait que vous soyez avocat, dentiste, médecin, infirmier vous affilie à un régime de base spécifique (CNBF, CRCDSF, CARMF, CARPIKO, etc.). Ce régime de base vous oblige à cotiser à un certain niveau à une retraite de base, différente en fonction de votre profession. Ainsi, pour estimer votre besoin de retraite complémentaire, une première étape consiste toujours à estimer le montant de votre retraite de base.

Votre âge

Bien entendu, en fonction du temps dont vous disposez avant votre départ à la retraite, vous orienterez différemment votre projet.
La manière dont vous souhaitez disposer de votre épargne au moment de votre départ à la retraite
Il est important de définir la « liquidité » dont vous souhaitez pouvoir disposer, c’est-à-dire la possibilité que vous avez de récupérer votre argent à tout moment. Ainsi, suivant que ce critère soit important ou moins important pour vous, vous pourrez vous orienter vers des solutions différentes pour bien préparer votre retraite.

Votre profil d’investissement

Selon que vous soyez plus ou moins sensible au risque – avec un appétit plus fort pour les marchés actions, pour l’immobilier, ou pour les fonds euro – votre projet sera significativement réorienté.

Une fois que vous avez répondu à ces questions et que vous avez déterminé votre profil et vos objectifs, vous pouvez passer à l’étape n°2 de la préparation de votre retraite.

Etape n°2 : Déterminez le niveau de votre épargne et les supports qui vous sont adaptés

Le niveau de votre épargne

Selon que votre projet sera la constitution d’une rente au moment de votre retraite ou une optimisation fiscale à court et moyen terme, vous définirez ce montant en tenant compte de votre retraite de base et de la retraite complémentaire que vous devez développer, ou plus simplement en tenant compte de votre enveloppe fiscale.

Par exemple, si vous voulez vous créer une retraite complémentaire de 1 000 € / mois à partir de 67 ans, une calculatrice financière vous dira très facilement le montant que vous devez placer chaque mois (attention, plus vous commencez tard cet effort d’épargne, plus le montant nécessaire sera élevé).
A contrario, si vous voulez simplement optimiser votre fiscalité, sans vous soucier encore de votre retraite, un simulateur vous permettra de calculer très facilement votre plafond déductible.

Les supports qui vous sont adaptés

Pour préparer votre retraite, deux grandes stratégies s’offrent à vous : l’immobilier locatif, et l’investissement dans des produits « retraite » (laissons de côté à ce stade des investissements plus baroques dans l’Art, le vin, etc.).
Une saine pratique consiste toujours à diversifier ses stratégies patrimoniales.
Ainsi, il n’est pas sain de tout miser sur l’immobilier, pas plus qu’il ne serait sain de tout miser sur le marché actions… pas plus qu’il ne serait sain de tout miser sur des fonds euro.

Ainsi, en plus d’éventuels investissements locatifs qui vous aideront à préparer votre retraite (et pourquoi à optimiser votre fiscalité), deux grands produits s’offrent à vous :
– L’assurance vie
– Le PER : Plan Epargne Retraite

Ce sont deux produits très similaires, avec une différence majeure : le Plan Épargne Retraite vous permet de passer « en charges » vos versements, en contrepartie de quoi votre épargne est peu liquide.
Autrement dit, les sommes versées dans un Plan Épargne Retraite sont très intéressantes fiscalement, mais plus ou moins bloquées jusqu’à vos 62 ans (il existe cependant de nombreuses exceptions – notamment l’achat d’une résidence principale qui vous permettra de récupérer votre épargne).
A contrario, vos versements en assurance vie sont parfaitement liquides (vous pouvez récupérer votre épargne à tout moment), mais fiscalement bien moins intéressants.

Il s’agit donc pour vous – en fonction de votre profil – d’arbitrer entre liquidité et avantage fiscal pour bien préparer votre retraite.
Ainsi, si vous êtes soumis à une tranche marginale d’imposition de 45%, il sera très certainement plus intéressant d’utiliser votre enveloppe « Plan Épargne Retraite », parce que votre avantage fiscal est très important.
À contrario, si votre taux marginal d’imposition est de 11%, il sera évidemment plus intéressant d’utiliser l’assurance vie (vous n’avez que peu d’intérêt à « bloquer » votre épargne).

Pour déterminer vos besoins d’épargne ou encore recevoir des conseils sur les produits retraite à privilégier en fonction de votre profil, les experts privés Promis peuvent vous accompagner.

Préparer ma retraite avec Promis

Attention, soyez vigilants et ne sous-estimez pas cette étape pour bien préparer votre retraite en fonction de vos besoins et de votre situation personnelle.

Etape n°3 : Identifiez les meilleurs contrats retraite du marché pour vous, et le mode de gestion de votre épargne

De très nombreux acteurs de la banque et de l’assurance commercialisent des contrats d’assurance vie et des contrats Plan Épargne Retraite. Mais comment choisir les bons contrats pour être certain(e) de bien préparer votre retraite ?
En effet, il est important de les comparer et de bien choisir votre assureur, car vos choix vous engagent pour un certain temps :
– Votre contrat d’assurance vie ne pourra pas être transféré vers un autre assureur. Vous devrez le solder et en ouvrir un autre, au risque de devoir payer un impôt sur votre plus-value latente.
– Votre contrat PER pourra être transféré vers un autre assureur, mais votre assureur pourra retenir jusqu’à 1% de frais si votre contrat a moins de 5 ans.

Comment choisir votre assureur ?

Bien préparer sa retraite passe aussi par le bon choix de son assureur. Les principaux critères de comparaison des acteurs sont :
– Leur solidité financière,
– La diversité et la performance des supports financiers éligibles à l’intérieur de vos contrats,
– Le niveau des frais : frais sur versements, frais de gestion, frais d’arbitrage sont les principaux frais.

Chez Promis, votre expert privé – aidé du comparateur intelligent de Promis – aura la responsabilité de comparer les principaux acteurs européens, pour vous orienter vers le plus performant pour préparer votre retraite en fonction de vos besoins.

Comment choisir votre stratégie de placement ?

Une fois votre niveau d’épargne décidé et le produit que vous privilégiez entre assurance vie et PER arbitré, il est important de décider de votre stratégie d’épargne.
Nous distinguons 3 grands profils d’investissement :
– prudent,
– équilibré,
– dynamique.

A l’intérieur de chacun de ces profils, il est possible de mettre en place des stratégies d’investissements qui tiennent compte :
– de vos préférences ; par exemple, si vous souhaitez privilégier les investissements immobiliers via des OPCI, ou si vous souhaitez investir dans des fonds responsables,
– du temps dont vous disposez.

Ce choix doit être éclairé, et ce d’autant plus que votre épargne déjà constituée est importante.

En résumé, pour bien préparer votre retraite, il est important de se poser les bonnes questions sur votre profil, votre situation et vos besoins afin de trouver les contrats retraite qui vous correspondent vraiment.
Les experts privés Promis, spécialistes des assurances pour les professions libérales, peuvent vous aider à réaliser cette analyse et vous accompagner dans le choix des produits retraite adaptés.

Si vous avez encore besoin d’être convaincu, nous vous conseillons de lire l’article suivant : « Pourquoi faire appel à Promis pour votre contrat retraite ».

Préparer ma retraite avec Promis