Micro-BNC et Retraite PER (ex-Madelin) : deux choses incompatibles?

Vous vous lancez et êtes perdu(e) sur le choix de votre régime ?
Avez-vous intérêt à vous mettre en Micro-BNC ? et si oui, pourrez-vous souscrire un PER (Plan Epargne Retraite – ex Madelin) ?
Promis et ses experts vous accompagnent pour vous aider à y voir plus clair et à répondre à toutes vos questions.

 

Micro-BNC : êtes vous concerné(e)?

Le régime micro-BNC s’applique aux professionnels ayant un chiffre d’affaires inférieur à 72.600€.

Ainsi, pour déterminer votre régime d’imposition 2021 :

  • si vous avez eu un chiffre d’affaires inférieur à 72.600€ en 2020, vous pouvez bénéficier du régime micro-BNC pour l’année 2021
  • si vous avez eu un chiffre d’affaires supérieur à 72.600€ en 2020, vous pouvez bénéficier du régime micro-BNC si votre chiffre d’affaires 2019 était inférieur à 72.600€.

Lorsque vous démarrez votre activité, vous avez la possibilité d’opter pour le micro-BNC pendant 2 années, même si votre chiffre d’affaires excède 72.600€.

 

Micro-BNC : grands principes

En micro-BNC, vos obligations déclaratives sont simplifiées, et vous « bénéficiez » d’un forfait de charges pour calculer votre revenu imposable : 34%.

Par exemple, si votre chiffre d’affaires (HT) est de 60.000€, le régime micro-BNC vous affecte 34% de charges, soit 20.400€. Vous déclarez donc un revenu net imposable de 39.600€.

En plus de ce forfait de charges, vous pouvez opter pour un prélèvement libératoire pour le paiement de votre impôt sur le revenu : 2,2% de votre chiffre d’affaires.
Cette option est toutefois conditionnée à d’autres seuils : votre revenu net de l’avant dernière année ne doit pas dépasser 27.519€ (pour vous seul, ou 55.038€ pour un couple sans enfants).
Pour en savoir plus : voir ici

 

La retraite PER Loi Madelin : grands principes

Fin 2019, le Plan d’Epargne Retraite (PER) est venu remplacer le contrat Retraite Madelin.

Il s’agit d’une version améliorée du « Madelin ».

Les grands principes sont les suivants :

  1. vous versez une somme d’agent sur votre PER
  2. vous déduisez cette somme de votre revenu net imposable : vous bénéficiez donc d’un avantage fiscal important
  3. en contrepartie de cet avantage fiscal, votre argent est « bloqué » jusqu’à vos 62 ans
  4. pendant cette durée, vous êtes libre de gérer votre épargne comme vous l’entendez

Vous pouvez donc déduire vos placements dans votre PER de votre base imposable. Ceci bien entendu dans certaines limites (plafonds).

 

Micro-BNC et PER : compatible ou incompatible?

Cela dépend !

Dans les faits, vous pouvez toujours verser des sommes sur un PER; la question est de savoir si vous avez un quelconque intérêt à bloquer votre épargne.

En effet, si vous n’avez pas accès à l’avantage fiscal, vous n’avez aucun intérêt à préparer votre retraite via un PER, d’autres solutions plus souples s’offrent à vous.

Si vous êtes en micro-BNC mais n’avez pas opté pour le paiement libératoire de l’impôt sur le revenu

Dans ce cas, le PER est une solution intéressante pour baisser votre impôt sur le revenu.

Un point de vigilance toutefois : votre plafond de déductibilité PER est inférieur à vos confrères qui ne sont pas en micro-BNC.

En effet, si vous êtes en micro-BNC, votre plafond est de 10% de votre revenu net imposable, soit 10% de (votre chiffre d’affaires HT – 34% de forfait de charges).

A contrario, si vous n’êtes pas en micro-BNC, votre plafond est de 10% de votre revenu imposable + 15% de votre revenu imposable supérieur à 41.136€.

Votre expert privé Promis pourra vous aider à calculer tous ces plafonds, et à y voir clair !

Si vous êtes en micro BNC et que vous avez opté pour le paiement libératoire de l’impôt sur le revenu

Dans ce cas, le PER ne présente pas d’intérêt à court terme pour vous.

Notre conseil est alors d’organiser votre épargne autour d’un contrat d’assurance vie, qui présente aussi une fiscalité avantageuse.

Lorsque vous quitterez le régime du micro-BNC, vous pourrez décider de reverser votre épargne constituée sur votre assurance vie dans votre PER et donc bénéficier de l’avantage fiscal immédiat.

 

Je souhaite approfondir avec un expert