1. Quelles sont les professions affiliées à la CARCDSF ?

La CARCDSF est la Caisse Autonome Des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes.

2. En tant qu’affilié(e) à la CARCDSF, quelles sont mes garanties en cas d’arrêt de travail ?

Le montant des indemnités journalières versées par la CARCDSF si vous êtes en arrêt de travail (maladie, hospitalisation ou accident) dépendent de votre profession (sage-femme ou dentiste).
Elles seront versées à partir du 91ème jour d’arrêt, cela signifie que vous ne toucherez pas d’indemnités durant les 3 premiers mois d’arrêt.

Pour connaître le montant des indemnités que vous pourrez toucher vous pouvez consulter notre guide dédié aux sages-femmes ou notre guide sur la prévoyance des chirurgiens-dentistes.

3. En tant qu’affilié(e) à la CARCDSF, quelles sont mes garanties en cas de décès ?

Les bénéficiaires d’un affilié à la CARCDSF (enfants, parents, conjoint ou autre personne déclarée) recevront un capital décès dont le montant varie selon la profession.
16765€ pour les dentistes et jusqu’à 17586€ pour les sages-femmes.
Les conjoints des dentistes reçoivent en plus une rente mensuelle de 1486€ et leurs enfants de 1006€.

4. En tant qu’affilié(e) à la CARCDSF, quelles sont mes garanties en cas d’invalidité ?

En tant que chirurgien-dentiste ou sage-femme, vous pourrez recevoir une rente d’invalidité mensuelle si vous êtes déclaré invalide à 100% par un médecin conseil, c’est-à-dire si vous ne pouvez plus du tout exercer votre activité professionnelle.

Le montant de cette rente dépend de votre profession. Elle est de 2300€ pour les dentistes et jusqu’à 1330€ pour les sages-femmes.

En complément, si vous êtes dentistes et si vous avez des enfants, ceux-ci pourront bénéficier d’une rente éducation (jusqu’à leurs 25 ans à condition qu’ils poursuivent des études secondaires, 18 ans le cas échéant).

image d'un homme et d'un bébé

5. En tant qu’affilié(e) à la CARCDSF, ai-je intérêt à souscrire à une prévoyance ?

Que vous soyez chirurgien-dentiste ou sage-femme, les garanties versées par la CARCDSF en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès sont malheureusement insuffisantes pour vous permettre de maintenir votre revenu et donc votre niveau de vie. Un contrat de prévoyance complémentaire est donc indispensable pour vous permettre de compenser les insuffisances de votre régime de base.

Simuler votre prévoyance

6. En tant qu’affilié(e) à la CARCDSF, comment fonctionne ma retraite de base ?

Votre retraite CARCDSF est constituée de 3 couches :

  • votre régime de base : vous achetez des points en cotisant sur vos revenus jusqu’à un certain plafond dont le montant varie selon votre profession.
  • votre régime complémentaire : vous achetez des points en cotisant sur vos revenus.
  • votre régime ”ASV” (Avantage Social Vieillesse) : vous achetez des points en cotisant pour partie forfaitairement et pour partie en fonction de vos revenus.

Pour en savoir plus sur votre retraite selon votre profession, consultez notre guide pour les chirurgiens-dentistes et notre guide pour les sages-femmes.

Plus d’informations sur la retraite des affiliés à la CARCDSF dans ce guide.

Vous souhaitez être accompagné(e) par l'un de nos experts pour votre simulation ?

Prendre rdv avec un expert privé
Notre équipe d'experts

Nous comparons les meilleurs assureurs pour les indépendants

swisslife
allianz
logo April
logo Cardif
henner
generali
metlife 1
aviva
Logo Entoria
logo Harmonie mutuelle
uniced
unim
logo Gan digital prévoyance
logo Looma