Quels sont les avantages d'une complémentaire retraite ?

C’est vous qui choisissez votre formule idéale entre :

  • Versements programmés
  • Versements ponctuels
  • Rente à partir de 62 ans
  • Versement de capital dès 62 ans

Vous voulez épargner pour votre retraite ?

1. Qu’est-ce qu’un PER et à quoi sert-il ?

C’est un Plan d’Épargne Retraite.
C’est un contrat d’épargne à long terme, qui vous permet de préparer votre retraite tout en bénéficiant d’avantages fiscaux très importants.

Un Plan Épargne Retraite vous permet de constituer une épargne de long terme, et de bénéficier d’un avantage fiscal très important : la déduction de toute cette épargne de votre revenu imposable.
Ainsi, vous réalisez une économie d’impôts égale à votre épargne x votre taux d’imposition marginal (le taux que vous payez sur la tranche la plus élevée).
Par exemple, si votre taux marginal d’imposition (TMI) est de 41%, et que vous épargnez 6000€/an dans votre PER, votre économie d’impôts sera de 2460€.

2. Comment fonctionne un PER ?

De façon schématique, cela fonctionne de la façon suivante :

  1. vous épargnez dans celui-ci, et choisissez de placer votre argent de telle ou telle façon (il existe une très large gamme de possibilités pour placer votre argent – et vous décidez librement, comme dans un contrat d’assurance vie)
  2. vous bénéficiez d’une déductibilité fiscale de 100% de votre placement. Par exemple, si vous placez 10.000€, vous déduisez 10.000€ de vos charges, et donc de votre revenu net. Attention, il existe toutefois un plafond de déductibilité, que vous pouvez calculer avec votre conseiller privé Promis – ce plafond dépend de votre niveau de revenu et de votre statut.
  3. En contrepartie de cet avantage fiscal, votre épargne est “bloquée” jusqu’à vos 62 ans (l’âge légal de la retraite).
  4. Lorsque vous décidez de “récupérer” votre PER (à 62 ans, ou plus), vous choisissez si vous souhaitez récupérer votre épargne en capital ou en rente, ou un mix des deux.

Il existe quelques cas où vous pouvez récupérer votre épargne avant vos 62 ans :

  • Invalidité du titulaire, de ses enfants, de son époux ou épouse ou de son partenaire de Pacs,
  • Décès de l’époux ou l’épouse ou du partenaire de Pacs,
  • Expiration des droits aux allocations chômage (dans le cas où vous deviendriez salarié),
  • Surendettement,
  • Cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire,
  • Acquisition de la résidence principale.

Le dernier cas (acquisition de la résidence principale) a été largement médiatisé.
Toutefois, ce cas de déblocage anticipé vous fait perdre l’avantage fiscal précédemment acquis. Il convient donc de bien étudier le sujet avec votre conseiller privé.

3. Quelle est la différence entre un PER et un Madelin ?

Le “Madelin” a été remplacé par le PER en octobre 2019 par la Loi PACTE.

Le cadre fiscal “Madelin” avait été créé en 1994, et définissait les conditions de défiscalisation de l’épargne retraite, ainsi que le fonctionnement des contrats pour cela. La Loi PACTE d’octobre 2019 n’a pas modifié les limites de défiscalisation de l’épargne retraite, mais a profondément modernisé et simplifié le fonctionnement de ces contrats d’épargne. A ce jour, seul le contrat PER est commercialisé.

4. Pourquoi dois-je souscrire à un PER en tant qu'indépendant ?

Pour deux raisons principales :

  • pour organiser une épargne de long terme : grâce à votre PER, vous épargnez en fonction de vos convictions d’épargne et de votre sensibilité au risque.
  • pour optimiser votre fiscalité dès maintenant : vous déduisez l’année de votre épargne de votre base imposable. Cet avantage fiscal est très important.

Un bon PER vous propose :

  • des supports d’investissement conformes à vos souhaits d’investissement
  • des frais faibles.

Sur la base de cette double lecture, vous pourrez alors comparer avec votre conseiller privé Promis vos contrats de PER, et sélectionner celui qui vous est le plus adapté.
Sachez toutefois qu’à tout moment, vous pouvez aussi changer d’assureur, et faire transférer vos avoirs dans votre nouveau contrat.

5. Les différents objectifs d’un Plan Epargne Retraite.

  • Constituer un patrimoine :
    Avec votre PER, vous pouvez accéder à une très large gamme de placements, comme dans un contrat d’Assurance Vie. Ainsi, en fonction de votre âge et de votre sensibilité, vous pourrez vous orienter vers des placements qui vous ressemblent.
  • Réaliser des économies d’impôts immédiates :
    Vous déduisez de votre assiette imposable à l‘Impôt sur le Revenu tous vos versements dans votre PER (dans la limite d’un plafond toutefois, mais élevé).

6. Les types de versement.

On distingue souvent 2 types de versements :

  • les versements programmés : tous les mois, ou tous les trimestres.
  • les versements libres (ou versements ponctuels) : souvent en fin d’année, pour optimiser votre fiscalité une fois que vous savez plus précisément quels sont vos revenus et votre capacité d’épargne de l’année.

Il est souvent préférable de privilégier les versements programmés, pour “lisser” votre investissement.
En effet, les années 2020 et 2021 nous ont clairement démontré que des versements mensuels permettent d’optimiser la rentabilité de votre épargne, et d’éviter de concentrer vos investissements à une date précise qui peut s’avérer être un haut de cycle.

7. Comment est gérée votre épargne ?

Vous pouvez décider de gérer votre épargne de 3 façons :

  • la gestion libre : vous décidez vous-même les supports sur lesquels vous souhaitez investir. Vous avez un très large choix plus ou moins risqué, orienté sur tel ou tel actif (marché actions, marché immobiliers, etc), telle ou telle géographie (Europe, US, Asie, etc).
    Ce type de gestion est recommandé uniquement si vous vous sentez être un investisseur averti.
  • la gestion programmée, ou pilotée : vous demandez à l’assureur de gérer votre épargne selon un profil d’investissement pré-défini. Sur la base du nombre d’années restant à courir dans votre contrat (en général jusqu’à vos 62 ans, 65 ans, ou 67 ans) et de votre profil de risque (prudent, équilibré, ou dynamique), l’assureur va gérer votre épargne. Le principe est que votre épargne sera de moins en moins risquée, au fur et à mesure que vous vous rapprochez du terme de votre contrat.
  • la gestion sous mandat : vous mandatez une société de gestion pour gérer votre épargne, sur la base de votre profil d’investissement. Il s’agit d’une solution réservée aux épargnes importantes (en général, supérieures à 100.000€). Ce mode de gestion vous permet d’accéder à des fonds encore plus diversifiés.

A tout moment, vous pouvez décider d’arrêter de verser sur votre PER.
Il faut le voir comme un plan d’épargne : vous versez, vous augmentez, vous arrêtez vos versements, vous êtes tout à libre de tout.

8. La fiscalité d’un PER.

Il convient de retenir deux principes de fiscalité :

  • les versements dans votre PER sont déductibles fiscalement – c’est-à-dire que vous les passez en charge, cela vient donc diminuer votre assiette imposable. Votre économie réelle d’impôt est donc égale à votre versement x votre taux marginal d’imposition.
  • la fiscalité au moment de la sortie de votre PER dépend du motif de la sortie, et de la quote-part de plus-value inclue dans votre contrat. Pour plus de détails à ce sujet, vous pouvez accéder à cette information en détails dans cet article.

image d'une homme jeune et d'un plus agé discutant ensemble

9. Avantages et inconvénients d’un PER.

Avantages
Le PER est une solution très intéressante pour votre épargne de long terme.
Etant donné qu’au moment de solder votre contrat (à 62 ans ou plus), vous pourrez librement choisir de récupérer votre épargne sous forme de capital ou de rente, il s’agit d’un contrat plus large qu’un contrat purement “retraite”.
Il est important d’avoir un PER, et de choisir librement en fonction de vos revenus et de votre stratégie patrimoniale globale les versements que vous effectuez sur ce contrat.

Inconvénients
A quelques exceptions près, votre épargne reste bloquée jusqu’à vos 62 ans.
Il s’agit donc d’un contrat d’épargne à long terme.
Toutefois, vous n’êtes jamais contraint de continuer à alimenter ce contrat si vos revenus diminuent par exemple.

10. PER et Assurance Vie ?

Ce sont deux produits très complémentaires
Le PER a l’avantage de vous proposer un avantage fiscal immédiat et très important.
L’assurance vie, quant à elle, est fiscalement moins intéressante, mais vous garantit une parfaite liquidité de votre épargne (vous pouvez récupérer votre argent à tout moment, sur simple demande).
Pour en savoir plus sur la complémentarité PER/Assurance vie, lisez cet article.

illustration d'un simulateur

Un accompagnement complet & 100% gratuit

illustration d'une simulation

1.

Une simulation de vos besoins et un conseil personnalisé

Illustration d'un appel visio

2.

Une configuration et une sélection des meilleurs contrats avec un expert

illustration de notre application

3.

Un bilan annuel pour faire le point sur vos contrats et vos besoins

Construisez votre plan épargne retraite (PER) idéal avec Promis

Votre contrat retraite doit être adapté à votre situation personnelle et à votre profil d’investisseur : vos revenus / votre tranche marginale d’imposition / votre âge / vos contrats existants / vos revenus passés et futurs.

Les conseillers privés Promis établiront avec vous vos besoins et vous feront découvrir les meilleurs contrats, avec les frais les plus bas.

Trouver la meilleure retraite

Dans cette vidéo, Antoine Jenoudet, co-fondateur de Promis, vous explique les avantages de passer par Promis pour votre contrat de retraite.

Nos assureurs partenaires