Vous pensez avoir besoin d’une prévoyance ?

1. Qu’est-ce qu’une prévoyance pour un indépendant ?

Une prévoyance est un contrat d’assurance qui vous protège, vous et votre famille, en cas d’accident de la vie.
Elle vous permet donc de garantir votre équilibre financier et celui de vos proches dans 3 cas :

  • les arrêts de travail (plus ou moins longs)
  • l’invalidité
  • le décès

2. A quoi sert un contrat de prévoyance pour un indépendant ?

Un contrat de prévoyance est sans nul doute le contrat le plus important pour un indépendant. C’est le socle nécessaire de votre protection sociale à court terme.
En effet, en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité, il vous permet de maintenir votre niveau de revenu (ou le niveau de revenu que vous aurez défini dans votre contrat).
De même, en cas de décès, il vous permet de protéger vos proches, via un capital décès, ou des rentes dont ils seraient les bénéficiaires.

3. En tant qu’indépendant, pourquoi dois-je souscrire un contrat de prévoyance ?

En tant qu’indépendant, vous êtes affilié à un régime de base obligatoire (CNBF, CARPIMKO, CIPAV, SSI…et).
Votre régime de base inclut systématiquement une “base” de garanties de prévoyance.
Cependant, cette “base” est dans 100% des cas insuffisante, voire TRÈS insuffisante.
Par exemple, si vous êtes affilié à la CIPAV,vous ne bénéficiez d’aucune prise en charge de vos arrêts de travail longs.
Il est donc absolument indispensable de vous protéger, et de souscrire à un contrat de prévoyance complémentaire.
Grâce à votre contrat, vous pourrez définir librement le niveau de revenu que vous souhaitez maintenir en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité, et les capitaux et rentes que vous souhaitez laisser à vos proches en cas de décès.

4. Prévoyance et arrêt maladie pour un indépendant.

En cas d’arrêt maladie, vous définissez dans votre contrat de prévoyance deux niveaux d’indemnisation :

  • les indemnités journalières : la somme qui vous est versée par l’assureur par jour d’arrêt de travail.
    Les indemnités journalières ont pour objectif de maintenir votre revenu net imposable.
    Pour définir le montant de vos indemnités journalières, il vous suffit donc de définir:

    • un niveau de revenu à maintenir : 100% ou moins de votre revenu net imposable, et d’en soustraire l’éventuel revenu complémentaire de votre régime de base.
    • votre franchise : le nombre de jours d’arrêt à partir duquel votre assureur va payer.
      Les franchises s’expriment toujours en 3 parties : franchise en cas d’arrêt de maladie / franchise en cas d’accident / franchise en cas d’hospitalisation.
  • les indemnités de frais professionnels : la somme que vous souhaitez percevoir pour maintenir vos frais professionnels (en plus de votre revenu net imposable, donc) : votre leasing de véhicule, vos charges sociales (qui seront appelées l’année suivante sur la base de vos revenus passés), votre loyer, votre éventuel salarié…etc.

5. Prévoyance et décès pour un indépendant.

En cas de décès, vous définissez dans votre contrat de prévoyance trois garanties :

  • le capital décès : il s’agit d’un capital versé à qui vous souhaitez. Ce capital est transmis hors frais de succession aux bénéficiaires que vous désignez dans votre contrat. Si vous ne désignez aucun bénéficiaire spécifique, il sera alors affecté conformément à l’ordre commun de dévolution successorale.
  • la rente conjoint : il s’agit d’une rente viagère versée mensuellement à votre conjoint survivant.
  • la rente d’éducation : il s’agit d’une rente versée pour chacun de vos enfants, jusqu’à la fin de leurs études (en général, jusqu’à l’âge maximal de 25 ans).

6. Prévoyance et invalidité pour un indépendant.

Il s’agit là de la partie la plus technique de votre contrat de prévoyance.
En effet, il convient de prévoir le juste montant de votre rente d’invalidité, mais également le calcul suivant lequel cette rente vous sera versée.
Il est important de comprendre que la rente portée à votre contrat ne vous sera versée en totalité que si vous êtes totalement invalide.
Il faut donc choisir :

  • le montant de votre rente d’invalidité “totale”
  • le niveau d’invalidité à partir duquel vous commencez à percevoir un prorata de cette rente (en général 16%, 20%, ou 33%)
  • la façon dont est calculé votre taux d’invalidité. Il convient en effet de distinguer votre invalidité professionnelle (votre capacité ou non à continuer à exercer votre métier) de votre invalidité fonctionnelle (votre invalidité purement physique, quelque soit l’impact de celle-ci sur votre capacité à exercer votre métier).

prévoyance pour la famille

7. Quand dois-je revoir mon contrat de prévoyance ?

Idéalement, une fois par an.
Toutefois, il est absolument nécessaire de faire évoluer votre contrat de prévoyance au fur et à mesure que vos besoins évoluent :

  • évolution significative de vos revenus (>10%)
  • évolution de votre situation familiale : mariage, enfant, divorce
  • évolution de la façon dont vous exercez (installation, changement de locaux, etc. – cela a un impact fort sur vos frais professionnels).

8. Combien coûte un contrat de prévoyance ?

Comme évoqué, il s’agit de l’assurance la plus importante pour un indépendant.
En fonction de votre budget, vous pouvez parfaitement “piloter” les niveaux de couverture de votre contrat de prévoyance.
Par exemple, si votre budget est serré, vous pouvez tout à fait décider de ne couvrir que les principaux risques : invalidité, ou arrêts très longs.
Quelques exemples : pour un jeune professionnel qui s’installe, il est d’usage de prévoir un budget mensuel entre 30€ et 50€. Ce budget augmentera bien entendu avec l’âge et le niveau de vos revenus.
Toutefois, ces cotisations sont en très grande partie déductibles de vos charges, vous réalisez donc une économie d’impôts.

9. Quelle est la différence entre une mutuelle et une prévoyance ?

Une mutuelle couvre vos frais de santé; une prévoyance maintient vos revenus et protège vos proches.
Ce sont deux contrats complémentaires.

10. Les différents contrats de prévoyance.

La plupart des assureurs proposent des contrats de prévoyance.
Toutefois, nous constatons de très fortes disparités dans les offres des assureurs. Ces écarts très significatifs dépendent de votre âge, et surtout de votre métier.
En effet, tel ou tel assureur va chercher à être plus ou moins attractif auprès de tel ou tel métier.
Il est donc très important de bien comparer les offres des assureurs.

Construisez votre contrat
de prévoyance sur-mesure.

Un contrat de prévoyance est nécessaire pour vous protéger – vous, votre famille, et votre activité. Il vient compléter le socle que vous avez déjà parfois dans le régime de base de votre profession – très largement insuffisant la plupart du temps.

Votre expert Promis vous conseille et construit avec vous votre contrat de prévoyance sur-mesure en fonction de votre profession, de votre niveau de revenu, de votre situation familiale, et de votre budget.

Trouver la meilleure prévoyance

Dans cette vidéo, Antoine Jenoudet, co-fondateur de Promis, vous explique les avantages de passer par Promis pour votre prévoyance.

Nous comparons les meilleurs assureurs pour les indépendants

swisslife
allianz
logo April
logo Cardif
henner
generali
metlife 1
aviva
Logo Entoria
logo Harmonie mutuelle
uniced
unim
logo Looma
Simulateurs - simulation