<iframe src="https://www.googletagmanager.com/ns.html?id=GTM-N9WLQW4" height="0" width="0" style="display:none;visibility:hidden">
Espace client
Menu
Configurer mes assurances
J'ai déjà des contrats en cours

FAQ

Une mutuelle, c'est quoi exactement ?

Un mutuelle - en bon français Complémentaire Santé - est l'assurance la plus connue en France. Elle permet de compléter les remboursements de la Sécurité Sociale pour vos frais de santé.

Qui puis-je assurer sur ma mutuelle ?

Vous, votre conjoint, vos enfants. Au choix. Quelle est la différence entre un contrat "responsable" et un contrat "non-responsable"? Un contrat "responsable" ne peut pas rembourser certains frais de santé, jugés "non responsables" : les dépassements d'honoraire importants par exemple.  Ainsi, les remboursements sont plafonnés à 2 fois la base de remboursement de la sécu. Si vous allez chez des médecins chers (des spécialistes par exemple), et ne respectez pas toujours à la lettre les parcours de soin, vous aurez alors besoin de souscrire une option "sur-complémentaire" qui permet de rembourser au delà de ce plafond de 2 fois la base.

Est-ce que je peux passer le coût de ma mutuelle en charge ?

Oui, en très grande partie. Votre mutuelle rentre dans le cadre fiscal "Madelin", c'est à dire qu'elle est déductible de votre revenu imposable. Certaines garanties ne sont pas déductibles (l'option sur-complémentaire). Chaque proposition fait apparaître la part déductible et la part non déductible.

Est-ce-que ma mutuelle est active dès le jour de ma souscription ?

Cela varie. Souvent, les options "non responsables" sont activées au bout de quelques mois, sauf en cas d'accident. Il en est de même pour les forfaits naissance. Cela fera partie du comparatif des contrats avec votre consultant Promis.

Quels frais sont assurés ?

Un Mutuelle organise les remboursements autour de 4 catégories principales : l'hospitalisation, les consultations, les frais dentaires, les frais optiques. Les niveaux de remboursement peuvent être différents sur ces 4 postes. Viennent s'ajouter des postes "subalternes" : les médecines douces, les forfaits de naissance, par exemple. Vous devez donc bien identifier vos postes de dépense, pour trouver le meilleur rapport qualité prix de mutuelle. Une mutuelle qui rembourse ce dont vous avez réellement besoin en somme.

Suis-je engagé ?

Oui, pour 12 mois. Votre Mutuelle est un contrat "Travailleur Non Salarié". Cela permet notamment de passer le coût en charge. En contrepartie, ces contrat sont d'une durée de 12 mois. Il peuvent bien entendu être résiliés à chaque date échéance, ou avant si vous quittez la profession.

Que se passe-t-il si ma situation de famille évolue ?

Rien de plus simple, nous adaptons ensemble vos garanties. Mariage, enfant, divorce, concubinage. Tout cela peut avoir un impact sur votre mutuelle.

Que se passe-t-il si je quitte la profession ?

Cela vous permet de résilier votre contrat.

Ai-je des devoirs pour la mutuelle de mes collaborateurs et salariés ?

Pour vos collaborateurs : non. Ils sont libéraux, et donc c'est leur responsabilité individuelle. Vous pouvez cependant les orienter vers nous... Pour vos salariés : oui. C'est obligatoire depuis 2016. Vous devez mettre en place une mutuelle collective et en financier 50% au minimum. Parlez-nous en.

Une prévoyance, c'est quoi exactement?

Un contrat de prévoyance est un contrat d'assurance qui garantie 3 risques : l'incapacité temporaire (les arrêts de travail), l'invalidité (partielle ou totale), et le décès. Il permet donc de se protéger soi-même, et de protéger ses proches. C'est sans doute le contrat le plus incontournable pour un indépendant.

Puis-je assurer mes frais professionnels ?

Oui. Jusqu'à 24 mois, vous pouvez maintenir vos frais, et donc maintenir votre activité, au delà de vos revenus. Cela peut être complété par un contrat "Homme Clé".

Suis-je engagé?

Oui, pour 12 mois. Votre contrat de prévoyance est un contrat "Travailleur Non Salarié". Cela permet notamment de passer le coût en charge. En contrepartie, ces contrat sont d'une durée de 12 mois. Il peuvent bien entendu être résiliés à chaque date échéance, ou avant si vous quittez la profession.

Que se passe-t-il si mon travail évolue?

Collaborateur, associé, indépendant. Si votre mode d'exercice évolue, cela a un impact très important sur votre prévoyance. Par exemple, sur la prise en compte de vos frais professionnels.

Une franchise c'est quoi?

Si vous êtes malade, hospitalisé, ou que vous avez un accident, les assureurs prévoient des "franchises", c'est à dire un nombre de jour pendant lequel vous n'êtes pas couvert. Ce délai est paramétré avec votre expert Promis, et tient compte de votre situation (par exemple, un contrat de collaboration qui garantit un maintien de revenu pendant 2 mois).

Est-ce que je peux passer le coût de ma prévoyance en charge?

Oui, en très grande partie. Votre contrat de prévoyance rentre dans le cadre fiscal "Madelin", c'est à dire qu'il est déductible de votre revenu imposable. Certaines garanties ne sont pas déductibles (capital décès). Chaque proposition fait apparaître la part déductible et la part non déductible.

Que se passe-t-il si mes revenus évoluent ?

Rien de plus simple, nous adaptons ensemble vos garanties. Si les revenus de votre conjoint évoluent fortement, cela peut également avoir un impact, pour adapter une rente conjoint par exemple.

Que se passe-t-il si je quitte la profession?

Cela vous permet de résilier votre contrat.

Est-ce que ma prévoyance est active dès le jour de ma souscription?

En partie. Les contrat prévoient un "délai d'attente" - autrement dit délai pendant lequel toutes vos garanties ne sont pas actives. La plupart du temps, ce délai est nul en cas d'accident ou d'hospitalisation, mais il peut être de quelques mois en cas de maladie.

Un contrat PER/Madelin, c'est quoi exactement ?

En octobre 2019, la Loi PACTE a revu en profondeur le fameux contrat "Madelin" pour la retraite, et créé pour cela le PER (plan d'épargne retraite). Dans les grandes lignes : c'est un contrat d'épargne sur lequel vous versez des sommes. Ces sommes sont déductibles de vos impôts, en contrepartie de quoi ces sommes sont "bloquées" pour votre retraite. Ce contrat permet à un libéral de "cotiser" pour sa retraite au même niveau qu'un salarié, et donc d'espérer une retraite correcte. C'est une solution particulièrement intéressante pour les professionnels avec de hauts taux marginaux d'imposition.

Quelle est la différence entre le "Madelin" et le PER ?

La Loi PACTE a transformé le "Madelin" en PER. Le PER améliore en tout le "Madelin" : récupération de votre épargne en rente ou en capital, possibilité d'interrompre vos versements, possibilité de conserver ce contrat si vous devenez salarié, possibilité de changer d'assureur à votre convenance, etc.

Dois-je verser tous les mois, ou une fois par an ?

C'est au choix. Toutefois, nous conseillons des versements "mensuels" pour éviter de placer votre argent à une date précise. Il est toujours préférable de "lisser" ses placements, pour éviter d'acheter des actifs au plus haut de l'année par exemple.

Puis-je revoir les montants de mes versements ?

Oui. A tout moment. A la hausse comme à la baisse. Vous pouvez même suspendre temporairement votre contrat.

Puis-je passer mes versements en charge ?

Oui. C'est l'intérêt principal de ce contrat, et la contrepartie du fait que votre épargne soit "bloquée". Vous avez un "plafond" de déductibilité. Les simulateurs Promis le calculent. Cette déductibilité vous permet d'épargner avec un "effort" net d'épargne nettement plus faible.

A quel âge puis-je récupérer mon argent ?

A partir de 62 ans. Vous pouvez également récupérer votre argent pour l'achat de votre résidence principale, en cas de faillite personnelle, ou de décès.

J'ai déjà un contrat Madelin, dois-je transférer dans un PER ?

A priori oui, mais il y a des exceptions. Certains "vieux contrats" ont des tables de mortalité plutôt avantageuses. Ces tables servent à calculer la rente qui vous sera versée à la retraite. Si vous avez de "gros" capitaux sur un vieux contrat et que vous privilégiez une sortie en rente, cela peut donc valoir la peine de regarder le sujet de près. Votre consultant Promis fera cette simulation.

Quel impact de la réforme des retraites en cours ?

A court terme : aucun. Le projet de retraite universelle prévoit une évolution des charges et des droits à partir de 2025, avec une période de transition. Il faudra donc - quand ce projet se mettra en place - revoir les montants de vos versements en fonction de vos cotisations. En revanche, ce serait une grave erreur de ne pas cotiser pendant les 5 ou 10 années à venir, par peur d'une augmentation de vos charges à venir. Pour préparer sa retraite et son épargne, chaque année compte, et l'avantage fiscal à court terme doit être exploité.

Comment définir le montant que je verse ?

C'est un subtil équilibre entre votre "projet retraite" et votre avantage fiscal. Promis a développé des simulateurs, qui permettent de découvrir votre retraite "de base" (votre régime obligatoire, CNBF, CARPIMKO, CARCD, CIPAV...), votre tranche marginale d'imposition, et de réaliser toutes les simulations nécessaires pour trouver votre bon équilibre.

Quand puis-je récupérer mon argent ?

4 possibilités : à partir de 62 ans, pour acheter votre résidence principale, si vous faites faillite...ou si vous décédez (dans ce cas, votre épargne va à vos ayant-droits). A partir de 62 ans, vous pouvez récupérer votre argent en capital ou en rente.

Comment est placé mon argent ?

Vous décidez avec votre conseiller. Cela dépend de votre âge (donc du temps que vous avez devant vous), et de votre sensibilité personnelle. La "bonne pratique" est de supprimer le risque au fur et à mesure que vous vous approchez de vos 62 ans. Si vous avez du temps devant vous, il existe une multitude de possibilités (immobilier, fonds action, fonds euro...). Votre consultant Promis sera là pour vous expliquer cela en détail. Vous pouvez à tout moment changer la manière dont votre épargne est placée (cela s'appelle un arbitrage).

Que se passe-t-il si je quitte la profession ?

Avant 2019, c'était compliqué : il y avait un contrat Madelin pour les indépendants, et un contrat PERP pour tout le monde (y compris les indépendants...). Les contrats Madelin se mettaient donc en sommeil, et vous conserviez juste un contrat PERP sur lequel continuer à épargner. Depuis 2019, le PERP et le Madelin ont fusionné pour créer le PER. Si vous quittez la profession, vous gardez votre contrat PER, et continuez à épargner dessus si vous le souhaitez. Seuls vos plafonds de déductibilité changent.

Que se passe-t-il si je meurs avant ma retraite ?

Les sommes épargnées sont reversées à vos ayant-droits. Il existe souvent même des garanties intégrées dans les contrats qui garantissent à vos héritiers le reversement de 100% des sommes versées. Ainsi, même si vous avez une moins-value latente, cela n'aura pas d'impact.

Un contrat d'assurance vie, c'est quoi exactement ?

Dans les grandes lignes : c'est un contrat d'épargne sur lequel vous versez des sommes. Ces sommes sont placées en fonction de votre sensibilité personnelle et de temps que vous avez devant vous. Vous pouvez récupérer ces sommes à tout moment.La fiscalité sur les "plus-values" et sur les successions est avantageuse.

Etes-vous indépendant ?

Totalement ! Promis appartient à 100% à ses fondateurs, et n’a aucun intérêt à conseiller un assureur plus qu’un autre. D’autant plus que c’est vous qui choisissez.

Connaissez-vous bien les avocats ?

Oh oui ! Pendant 3 années, Promis s'est consacré à 100% aux avocats. CNBF, spécificités des barreaux, chance maternité, modes d'exercice, structuration des cabinets, RIN...Les réalités de votre exercice n'ont pas de secret pour nous.

Je suis collaborateur, associé, ou indépendant, y-a-t-il un impact?

Par exemple, si vous êtes collaborateur, votre cabinet doit maintenir votre rétrocession en cas de maladie pendant 2 mois. Inutile donc d'assurer ces deux premiers mois. En revanche, si vous êtes associé ou indépendant, c'est important! Et également important d'assurer vos frais professionnels. C'est juste un exemple parmi d'autres…

Que se passe-t-il si je quitte la profession d'avocat?

Dans ce cas, vous pouvez résilier tous vos contrats immédiatement. Pour votre contrat retraite, il continue à virve, et vous pouvez même continuer à épargner (seuls les plafonds de déductibilité fiscale évoluent, mais le contrat reste le même).

J’ai déjà des contrats en cours, quel intérêt?

Vous devez être certain que vos garanties sont adaptées à vos besoins du moment, et que vos contrats soient au bon prix. En moyenne, nos clients optimisent leurs contrats en cours de 30% : soit en augmentant les garanties, soit en baissant le prix pour les mêmes garanties.

Mes garanties CNBF sont-elles suffisantes?

CLa CNBF gère votre retraite de base, et un socle de prévoyance. 1430€/mois de retraite de base (+une complémentaire obligatoire), 34000€ de capital décès, et 1830€/mois en cas d'arrêt de travail. C'est souvent bien trop peu ! Avec Promis, vous mesurez le taux de couverture de ces garanties CNBF par rapport à vos besoins (15%, 30%, 60%...) et vous décidez donc des contrats supplémentaires à ajouter.

Une fois que j’ai signé mes contrats, que se passe t il?

Tous vos contrats sont dans votre espace client en ligne. Votre expert Promis fait le point avec vous une fois par an. A tout instant, vous pouvez le contacter pour faire évoluer vos contrats, ou pour vous aider dans la déclaration d’un sinistre par exemple.

Que se passe-t-il si mes revenus évoluent?

Cela a un impact direct sur votre prévoyance et sur la préparation de votre retraite. Une fois par an, un consultant Promis fait un point précis avec vous, et adapte vos contrats. Si cela se passe en cours d’année, à tout moment, vous pouvez mettre à jour vos contrats.

En cas de problème ou de sinistre, qui s’occupe de moi?

Nous ! Promis n’est pas juste là pour vous conseiller, mais aussi pour vous aider si vous rencontrez un problème avec vos contrats, ou si vous voulez faire une déclaration de sinistre.

Que se passe-t-il si je change de situation professionnelle ?

Plusieurs scenario. Si vous changez votre mode d’exercice (collaborateur, associé, indépendant), nous adaptons immédiatement vos contrats. Si vous quittez le statut libéral, nous résilions vos contrats en cours dès que vous n’en avez plus besoin. Rien de plus simple.

Que se passe-t-il si je change de situation personnelle ?

Vous vous mariez, vous divorcez, vous avez un enfant… A tout moment, vos contrats sont adaptés à l’évolution de votre situation personnelle.

Un contrat d'assurance vie, c'est quoi exactement ?

Dans les grandes lignes : c'est un contrat d'épargne sur lequel vous versez des sommes. Ces sommes sont placées en fonction de votre sensibilité personnelle et de temps que vous avez devant vous. Vous pouvez récupérer ces sommes à tout moment. La fiscalité sur les "plus-values" et sur les successions est avantageuse.

Comment définir le montant que je verse ?

Cela dépend de votre projet, et de votre capacité globale d'épargne. Votre consultant Promis fera tourner avec vous une série de simulateurs qui vous permettront de trouver le bon montant.

Quand puis-je récupérer mon argent ?

A tout moment.

Puis-je revoir les montants de mes versements ?

Oui. A tout moment. A la hausse comme à la baisse. Vous pouvez même suspendre votre contrat.

Puis-je passer mes versements en charge ?

Non. Pour cela, vous avez le PER (plan d'épargne retraite).

Que se passe-t-il si je meurs ?

Les sommes épargnées sont reversées à vos ayant-droits. La fiscalité sur cet actif successoral peut être très avantageux. Cela sera étudié en fonction de votre âge avec votre consultant Promis.

Dans quel cas un contrat d'assurance vie est pertinent ?

Pour préparer votre retraite (en complément du PER), pour préparer un achat immobilier, pour épargner par précaution. Il faut un certain temps devant soi. Nous ne pensons pas que cela soit le bon support pour votre épargne "vacances". En revanche, dans tous les autres cas, si vous avez 5 ans ou plus devant vous, c'est un excellent support.

Dois-je verser tous les mois, ou une fois par an ?

C'est au choix. Toutefois, nous conseillons des versements "mensuels" pour éviter de placer votre argent à une date précise. Il est toujours préférable de "lisser" ses placements, pour éviter d'acheter des actifs au plus haut de l'année par exemple.

Comment est placé mon argent ?

Vous décidez avec votre conseiller. Cela dépend du temps que vous avez devant vous, et de votre sensibilité personnelle. La "bonne pratique" est de supprimer le risque au fur et à mesure que vous vous approchez du moment où vous avez besoin de votre argent. Si vous avez du temps devant vous, il existe une multitude de possibilités (immobilier, fonds action, fonds euro...). Votre consultant Promis sera là pour vous expliquer cela en détail. Vous pouvez à tout moment changer la manière dont votre épargne est placée (cela s'appelle un arbitrage).