Le blog de Promis.

TUTOS et ACTUS sur le monde de l'assurance

La prévoyance pour les Indépendants et Professions Libérales


par Antoine - le 2018 M04 16, Mon

TUTO


Qu’est-ce que la Prévoyance ?

La Prévoyance est l’assurance qui couvre les risques liés à l’incapacité de travail, à l’invalidité et au décès. Autrement dit, la prévoyance couvre les arrêts de travail (dûs à la maladie par exemple), l’invalidité, et permet de prévoir un maintien total ou partiel des revenus pour ceux qui vous sont chers, en cas de décès.

Bon...ce ne sont pas les sujets les plus gais, mais de vous à nous, c'est une assurance très importante.


Est-elle obligatoire ?

Oui...et Non.
La prévoyance est un “mille-feuilles”.
Il faut distinguer les régimes obligatoires de prévoyance et les assurances complémentaires, dont il est ici objet.
Comme leur nom l’indique, les régimes obligatoires sont...obligatoires (sic!) et les contrats complémentaires de prévoyance sont facultatifs.

Attention...les régimes obligatoires sont souvent très faibles, et ne permettent absolument pas de maintenir un niveau de vie convenable en cas d’incapacité de travail (par exemple, pour un avocat, le régime obligatoire ne prévoit qu’environ 1830€/mois pendant 3 ans, puis...moins de 700€/mois au delà).


Pourquoi est-ce important ?

De façon générale, on peut dire que la prévoyance est une assurance fondamentale. C’est la seule assurance qui vous préserve des vrais grands risques de la vie.
Les Régimes Obligatoires (CAPV, CARMF, CNBF, CAVEC, CRN, MSA, SSI…) sont très insuffisants pour maintenir votre niveau de vie et protéger vos proches.

Par exemple...vous êtes commerçant, votre régime de base en 2018 prévoit une indemnisation de 1612€/mois pendant 1 an, puis...930€/moi au delà.

Comment ça marche?

Votre contrat de prévoyance, plus encore que les autres assurances, doit vous ressembler.
Il doit tenir compte de votre structure de revenus, de votre environnement familial, de vos projets.
Il sont donc modulaires, et doivent être adaptés et paramètrés pour vous.

Voici les principales garanties sur lesquelles, avec votre courtier, vous allez pouvoir jouer :

Les Indemnités Journalières:
Il s’agit du complément de revenu versé en cas d’arrêt de travail temporaire (maladie, hospitalisation). Vous ne pouvez plus travailler et donc facturer vos clients..ce sont donc ces Indemnités Journalières qui assurent votre revenu. Attention, ces indemnités sont calculées différemment d’un contrat à l’autre (montant fixe ou montant fonction de vos revenus passés). Ces garanties s’assortissent de délais de carence à étudier avec votre expert.

Les Frais Professionnels:
Lors d’un arrêt de travail, votre revenu s’effondre (voire devient nul)...mais vos charges restent fixes pour certaines. Cette garantie permet de prendre en charge ces frais professionnels fixes.

La Rente Invalidité:
En cas d’invalidité, une rente mensuelle peut vous être versée jusqu’à l'âge théorique de votre retraite. Attention, ces rentes sont calculées différemment d’un contrat à l’autre (montant fixe, montant fonction des revenus passés, montant calculé sur la base d’un taux d’invalidité, etc).

Le Capital Invalidité:
En cas d’invalidité, vous pouvez préférer le versement d’un capital unique.

Le Capital Décès:
Il s’agit d’un capital versé à vos ayant-droits bénéficiaires déclarés.

La Rente Conjoint:
Vous pouvez décider de protéger votre conjoint en cas de décès, et prévoir le versement d’une rente au conjoint survivant.

La Rente Éducation:
Si vous avez des enfants, vous pouvez prévoir le versement d’une rente mensuelle visant à financer les études de vos enfants (jusqu’à 18 ans, ou 26 ans si poursuites d’études).


La prévoyance n’est pas un sujet très compliqué en soi, mais il est fondamental de bien identifier vos besoins, pour calibrer un contrat “sur-mesure”, qui réponde à vos enjeux personnels.


Découvrez notre check-up



Qu’est-ce que cela ne couvre pas ?

Ne confondez pas prévoyance et santé. Les contrats de Prévoyance ne couvrent pas les soins de santé.

Combien coûte une Prévoyance ?

La cotisation d’une prévoyance est déterminée en fonction des garanties choisies, de votre profession, de votre âge, du lieu de résidence et de votre état de santé.
Pour vous proposer un prix, certains assureurs vous demanderons de remplir des questionnaires de santé, voire de réaliser des examens spécifiques.

La Loi Madelin : un cadre fiscal pour les indépendants

Si vous êtes “travailleur non-salarié”, le coût de votre contrat de prévoyance bénéficie du cadre fiscal dit “Madelin”.
En résumé, vous pouvez déduire de vos revenus professionnels imposables votre cotisation le coût de votre contrat de prévoyance.
Cette déduction se fait dans une certaine limite…Pour plus de détail, nous vous invitons à visiter notre fiche spécifiquement consacrée à la Loi Madelin.

Les conseils du pro

Comment déterminer simplement ses besoins et choisir ses garanties de prévoyance ?

Pour déterminer ses besoins, il convient de se poser quelques questions:

  • De quel montant ai-je besoin, tous les mois, pour payer mes charges personnelles (loyer, abonnements, nourriture, etc…) ? Indemnités Journalières.
  • De quel montant ai-je besoin, tous les mois, pour payer mes charges professionnelles (loyer, eau, électricité, cotisations aux régimes obligatoires, etc...)? Frais Professionnels.
  • De quel montant ai-je besoin, tous les mois, pour vivre si je suis invalide? Rente Invalidité
  • Sans mes revenus, de quel montant aura besoin ma famille? Capital Décès + Rente Conjoint + Rente Éducation.

Pour choisir ses garanties, il faut simplement faire la différence entre le montant souhaité pour chaque garantie et les prestations du Régime Obligatoire. Pour plus de précisions, référez-vous aux mini focus de la Prévoyance :

Le mode d’indemnisation : forfaitaire ou indemnitaire?
L’invalidité, petit focus
Les exclusions, petit focus
L’état de santé