Le blog de Promis.

TUTOS et ACTUS sur le monde de l'assurance

Vous êtes libéral, dirigeant de petite entreprise, micro-entrepreneur ?


par Antoine - le 2018 M05 14, Mon

ACTU

Vous êtes libéral, dirigeant de petite entreprise, micro-entrepreneur ?


Pourquoi nous créons Promis ?

  • Parce qu’être bien assuré est fon-da-men-tal pour la sécurité de votre activité, de sa famille, et de son futur.
  • Parce qu’il est compliqué pour vous d’avoir une vision claire de votre besoin en assurances.
  • Parce que la technologie permet aujourd’hui de faire rentrer le conseil en assurances dans une ère nouvelle.

    Pour cela, nous créons Promis.

Oui, nous aimons l’assurance !

Illustration de Babylone, ville antique de Mésopotamie

Saviez-vous que l’assurance puise ses racines chez les Babyloniens, qui ont imaginé il y a 4000 ans les premiers contrats destinés à couvrir les risques maritimes ?

Cette « innovation disruptive » de l’époque a contribué à la prospérité, au rayonnement, et au développement culturel et politique du moyen-orient.

Rhodes, Athènes, Rome, toutes les grandes puissances antiques ont participé à l’émergence de nouvelles formes d’assurances.

Chez Promis, nous avons un grand respect pour l’assurance. Nous croyons que l’assurance libère les entrepreneurs de risques personnels, qui seraient paralysants s’ils n’étaient pas partagés. Dit autrement, combien d’entre-nous seraient entrepreneurs si nous faisions peser sur notre famille, sur notre logement, et sur notre santé des risques illimités ?


Et pourtant…vous aimez si peu l’assurance.

Mosaïque de 9 images, illustrant un jeune homme  aux expressions diverses


Depuis 2 ans, nous avons rencontré de nombreux entrepreneurs comme vous: consultants indépendants, patrons de PME, libéraux, artisans…

Nous avons été frappés par le niveau de votre défiance.
Les études révèlent à la fois un attachement et une confiance générale dans le système (personne ne craint sérieusement un effondrement du modèle assuranciel), et en même temps une rupture de bienveillance entre les assureurs et leurs assurés.

Les conséquences sont sans appel : vous êtes 50% à être très mal assurés et donc à prendre des risques démesurés. Et si vous faites partie des 50% qui sont convenablement assurés, à nouveau 50% d’entre vous sont assurés de façon très désoptimisée (vous payez trop cher, vous couvrez mal certains risques, vous ne savez même pas ce que vous avez).


Nous avons essayé de comprendre ce qui ne tournait pas rond

S’assurer aujourd’hui, quoiqu’on en dise, c’est très très…très compliqué.


"Responsabilité civile professionnelle", "cyber-risques", "retraite", "prévoyance", "complémentaire santé", "sur-complémentaire", "protection juridique", "déplacements pros", "locaux", "auto"…
Sans oublier… "contrat responsable", "franchise", "indemnité journalière", "rente viagère", "plafond Madelin", "PMSS"…
Que de produits…Que de technique…Et que de jargon différent à chaque fois…

En moyenne, un entrepreneur doit souscrire 5 assurances pour faire le tour de la question, et chacune renferme son lot de pièges et de "petites lignes". Les produits d’assurance sont souvent plutôt bien pensés…en revanche, comment pourriez-vous prendre le temps de tout lire et de tout comprendre ?


Un interlocuteur unique ? Quasi-impossible.

Un agent ou un courtier, aussi excellent soit-il, ne peut pas être spécialiste de toute la gamme des assurances, et encore de tous les assureurs de la place.
Résultat : vous faites face à des courtiers spécialisés : certains dans le "IARD" (assurances dommages), d’autres dans "l'assurance de personnes", d’autres encore dans la retraite. Et pourtant, votre problématique est globale, et c’est une vraie souffrance de devoir jongler avec deux, voire trois interlocuteurs.

Vous fuyez les Séraphin Lampion !

Extrait de la BD Tintin


Mails standardisés, SMS envoyés le soir, appels multiples sur votre mobile, call centers au bout du monde…
Les distributeurs d’assurances vous font parfois vivre un petit enfer… Nous n’oublierons jamais la réponse d’un avocat quand nous lui avons proposé de nous laisser son e-mail pour le tenir au courant : « ah non ! s’il te plait, tu ne vas pas toi aussi me pourrir ma boite mail ! ».


Vous n’êtes pas seuls à penser cela…l’Union Européenne a pris en 2016 une directive sur la Distribution d’Assurance (DDA du 20 janvier 2016), visant justement modifier les comportements en la matière.

Chez Promis, nous avons un rêve et une ambition

Nous vous aidons à choisir

S’assurer, c’est choisir !
Librement et de façon transparente - choisir les risques que vous souhaitez couvrir, et ceux pour lesquels vous ne souhaitez pas vous assurer, le tout en fonction de votre budget global.
Être bien assuré c’est connaître ses risques, se connaître soi-même (votre aversion à certains risques, votre sensibilité au prix…), et décider !
Pour cela, nous vous aidons à définir vos besoins, votre profil, et nous vous expliquons tout en bon français.
Nous vous proposons aussi de centraliser tous vos documents, pour savoir à tout moment ce que vous avez…et pour faire évoluer vos contrats quand votre vie évolue.

Nous déclarons la guerre aux « petites lignes »

Il n’est plus acceptable d’entendre encore parler quotidiennement des « petites lignes » des contrats d’assurance.
Cette révolution ne se fera pas en un jour mais, à l’aide des nouvelles technologies – notamment de l’intelligence artificielle - nous y parviendrons.

Zéro pub, zéro spam !

Un assureur, ça doit rassurer…
Nous savons que les méthodes de vente agressives sont désagréables pour vous.
Pas d’angélisme, nous serions très heureux de votre confiance et de vos achats…mais nous nous interdirons toujours d’abuser de vos coordonnées.

Nous espérons vous avoir fait passer un peu de notre passion. Ce sont vos besoins qui nous ont nourris, et continuent à le faire chaque jour.