Le blog de Promis.

TUTOS et ACTUS sur le monde de l'assurance

La complémentaire santé… autrement appellée « Mutuelle »


par Clément - le 2018 M09 10, Mon

TUTO


Qu’est-ce que la « Mutuelle » ?

La Mutuelle - plus correctement appelée Complémentaire Santé - est une assurance (facultative ou obligatoire, suivant que vous ayez ou non des salariés – voir ci-après) qui rembourse tout ou partie des dépenses de santé qui ne sont pas couvertes par l’Assurance Maladie.
Il s’agit donc d’un complément de remboursement, par rapport à votre régime « de base ».
ici, notre article sur le fonctionnement général de l'assurance maladie.
ici, notre article sur le (feu-)RSI

La complémentaire santé est-elle obligatoire ?

Pour les Indépendants et Professions Libérales, l’adhésion à un contrat de mutuelle est facultative.
En revanche, si vous employez un ou plusieurs salariés, vous avez l’obligation, depuis le 1er Janvier 2016, de souscrire pour vos salariés, un contrat de Mutuelle Santé incluant les garanties minimum prévues par la loi.

Pourquoi est-ce important ?

Souscrire un contrat de Complémentaire Santé, c’est augmenter ses chances d’être en bonne santé et limiter les risques financiers liés à sa santé.


Trouver la mutuelle adaptée à mes besoins



Quelles sont les garanties de ce contrat ?

La Complémentaire Santé assure le remboursement des soins. Les garanties sont (presque) toujours structurées de la façon suivante :

1) Les garanties "hospitalisation"
Attention, pour ces prestations, une notion importante entre en jeu : le caractère «OPTAM/OPTAM-CO» des honoraires.

2) Les garanties "dentaire"

3) Les garanties "optique"

4) Les garanties "médecine, pharmacie, médecines douces" :

  • La médecine générale ou spécialisée. Attention, pour ces prestations, une notion importante entre en jeu : le caractère « OPTAM/OPTAM-CO » des honoraires.
  • Les ATM : actes techniques médicaux Attention, pour ces prestations, une notion importante entre en jeu : le caractère « OPTAM/OPTAM-CO » des honoraires.
  • Médecines douces non remboursées (ostéopathie, chiropractie, acupuncture, homéopathie, phytothérapie, sophrologie, mésothérapie) et auxiliaires médicaux non remboursés (pédicurie-podologie, psychomotricité, ergothérapie, diététique) ou toute autre pratique si prescrite sur ordonnance par un médecin.
  • Les médicaments.
  • Les prothèses et appareillages.
  • Les cures.

5) Les services de prévention

On peut également distinguer les complémentaires santé en fonction de leurs services complémentaires : dispense d’avance de frais (tiers payant) et des actions d’information.


Comment lire un tableau de garanties ?



Qu’est-ce que ce contrat ne prend pas en charge ?

L’Assurance Maladie et la Mutuelle Santé ne couvrent pas la perte de revenus liée à l’arrêt de travail.
Si vous êtes malades et que vous ne pouvez plus travailler pendant plusieurs jours, semaines ou mois, votre complémentaire santé prendra en charge vos frais de santé, mais en aucun cas toutes les pertes de revenus générées par votre arrêt maladie. Pour cela, il convient de souscrire un contrat dit de Prévoyance.

Combien coûte une mutuelle santé ?

La cotisation d’une Mutuelle Santé est déterminée en fonction des garanties choisies, de l’âge et du lieu de résidence de la personne assurée.