CP DI Promis

Promis : 1er partenaire de Digital Insure à intégrer en API leur offre de services pour les indépendants

Communiqué de Presse 


Le néo courtier Promis – expert en assurances et en épargne pour les professions libérales et les indépendants – est le premier à intégrer au sein de sa plateforme l’offre de Prévoyance développée par le courtier grossiste Digital Insure via des API.

Cette nouvelle offre, spécialement conçue pour répondre aux problématiques des Travailleurs Non Salariés, est intégrée dans le parcours clients de Promis grâce à une connexion API.

Cette innovation technologique permet ainsi aux experts privés Promis de proposer les offres de Digital Insure directement dans la plateforme lors du conseil aux clients pour le choix de leur contrat.

La prévoyance des TNS jusqu’à présent jugée complexe et opaque devient simple et rapide grâce aux évolutions technologiques qui donnent vie à des parcours de plus en plus fluides et sans couture.

Promis intègre dès à présent l’offre « Gan Digital Prévoyance », dédiée aux TNS et créée par Digital Insure.

Au cœur de l’actualité, la solution tient compte des dernières évolutions réglementaires du marché, notamment la réforme de la couverture en cas d’arrêt de travail des professions libérales qui est entrée en vigueur en juillet 2021.

L’ensemble du bouquet Prévoyance de Digital Insure étant accessible via les API mis à disposition (catalogue digital de briques logicielles accessibles à la demande et interopérables facilement), la plateforme de Promis pourra progressivement selon ses évolutions produit intégrer d’autres solutions à  destination des professionnels – comme la garantie Homme-clé et la garantie entre associés, mais également à destination des chefs d’entreprise et des chefs de famille avec la prévoyance familiale et les droits de succession.

Le partenariat technologique de Promis et de Digital Insure va dans le sens d’une évolution profonde du marché de l’assurance : en interconnectant des services complémentaires développés par des insurtech et des fintech partenaires, le marché de l’assurance de personnes répond aux attentes fortes des clients et des conseillers qui recherchent plus de transparence, plus d’autonomie et plus de souplesse.  Ces évolutions remettent au centre la qualité de service et du conseil, tout en valorisant les métiers du courtier et du CGP même non experts : conseil et choix augmenté, souscription facilitée, développement d’une relation privilégiée avec le client.

Fabrice Couturier, co-fondateur de Digital Insure, déclare : « Nous sommes très heureux de pouvoir proposer cette solution innovante à notre nouveau partenaire Promis, particulièrement bien adaptée aux besoins de couverture des TNS. L’utilisation de nos API va simplifier leur parcours digital et apporter plus d’efficacité pour une meilleure protection de leurs clientsGrâce aux solutions résolument tech de Digital Insure, Promis, peut lancer sur le marché une diversification stratégique avec un projet d’intégration de quelques semaines seulement ! Une vraie collaboration réussie fintech to fintech et pour Promis l’assurance d’être les premiers ! »

Antoine Jenoudet, Président et co-fondateur de Promis souligne : « Promis et Digital Insure partagent la même vision : les acteurs de l’assurance – assureurs, grossistes, et courtiers – doivent s’interconnecter pour offrir aux clients usagers, de la simplicité, de la lisibilité et de la comparabilité. Avec ce partenariat, une étape supplémentaire est franchie ! Les clients de Promis pourront désormais accéder, via leur espace personnel, aux offres de prévoyance Groupama Gan Vie, les paramétrer à leur mesure, et les souscrire si ces contrats sont les plus adaptés. »

 

A propos de PROMIS

Créé en 2018, Promis est le courtier digital en assurances et épargne pour les professions libérales et les indépendants.
Promis a l’ambition forte de faire souffler un vent d’innovation sur son secteur. Pour cela, Promis utilise une technologie de rupture et offre à ses clients des contrats sur mesure en prévoyance, santé, retraite et épargne long terme.
Fin 2021, Promis avait déjà convaincu plus de 1800 clients libéraux (avocats, médecins, infirmiers, architectes…) et prévoit une croissance de + de 100% en 2022.

Contact presse :

Marie de Gironde / Responsable communication
06 65 94 58 81 – marie.de.gironde@promis.fr

 

A propos de Digital Insure :

Fondée en 2013, Digital Insure est un courtier grossiste résolument « Tech », spécialisé en assurance emprunteur et prévoyance. Ses parcours 100% digitaux permettent de simplifier et accélérer toutes les étapes, du comparatif des offres à la souscription jusqu’à la gestion de sinistres pour tous les acteurs des assurances de personnes.

Via sa filiale de distribution, Digital Insure met à disposition de ses courtiers distributeurs (courtiers généralistes, spécialisés, web players), des offres d’assurance emprunteur et de prévoyance exclusives adaptées aux profils de leurs clients, des parcours de comparaison et de souscription digitaux et une haute qualité de service en gestion de contrats, en délégation et en Hamon / Bourquin.

La filiale Digital Insure Services propose aux Assureurs, Mutuelles et Banques de les accompagner dans leur transformation digitale dans la distribution et / ou la gestion de leurs contrats d’assurances de personnes via des solutions technologiques ou des projets innovants.

Membre de la promotion 2020 de French Tech 120, Digital Insure est également classée 1ère Insurtech du classement Frenchweb 500, pour la 2ème année consécutive.

https://www.digital-insure.fr/

Chiffres clés

  • Croissance de plus de 50% par an depuis sa création en 2013
  • 120 salariés en 2021 (6 en 2013, 18 en 2015 et 65 en 2018)
  • 350000 contrats gérés
  • 40 milliards € de capitaux assurés (40 millions € en 2014, 1.8 milliard € en 2015 et 21 milliards € en 2018)
  • Solution Digital Insure présente dans 8000 points de vente en France

Contacts presse :
Veronika Ondrackova / Responsable communication
09 72 56 42 64 - presse@digital-insure.fr

Brigitte Michaut / Consultante
06 19 66 38 54 - brigitte.michaut@kodiac.fr

Télécharger le pdf 


Webinar compta avocats blog

Webinar - La comptabilité des avocats

En tant qu'avocat vous avez peut-être des questions sur le fonctionnement de votre comptabilité et notamment sur votre déclaration d'impôts 2022 ?

C'est la raison pour laquelle nous avons organisé avec Acasi, l'expert-comptable en ligne des avocats, un webinar pour vous aider à bien réaliser votre déclaration d'impôts.
Nous en avons également profité :) pour détailler les avantages fiscaux que peuvent représenter votre contrat de prévoyance grâce au cadre Madelin.

Bon visionnage :)

 


Webinar parentalite osteo blog

Webinar - Droits et indemnités pour les ostéopathes en cas de congé parentalité

Vous êtes ostéopathe et souhaitez devenir parent (grossesse, parentalité, adoption) ?

Il n'est pas toujours simple de s'y retrouver sur les modalités des congés maternité, paternité et adoption. A quelle durée de congé avez-vous droit ? Combien allez-vous toucher ? et qui vous indemnisera ?

En partenariat avec Imicare, nous avons répondu aux questions que vous vous posez pour vous permettre d'y voir plus clair. 

Bon visionnage :)


Webinar parentalite avocats blog

Webinar - Les dispositifs pour accompagner la parentalité des avocats

Vous êtes avocat.e et souhaitez devenir parent (grossesse, parentalité, adoption) ?

Vous vous posez sans doute de très nombreuses questions sur les démarches à accomplir, la durée de votre congé, comment votre revenu va-t-il être maintenu ?

En partenariat avec l'UJA de Paris, nous avons tenté de vous donner un maximum d'informations pour vous aider à y voir plus clair sur les dispositifs pour accompagner l'arrivée d'un ou plusieurs enfants. 

Bon visionnage :)


Webinar infirmiers blog

Webinar - La retraite des infirmier(e)s

Vous êtes infirmier(e) et avez du mal à comprendre comment fonctionnera votre retraite ? C'est normal !

En tant qu'infirmier(e) vous êtes affilié(e) à la CARPIMKO qui vous versera votre retraite de base.
Comment celle-ci sera-t-elle calculée ? Sera-t-elle suffisante ? Que pouvez-vous mettre en place pour la compléter ?

Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous invitons à visionner le replay de notre webinar sur la retraite des infirmier(e)s. 

Au travers de cas concrets nous vous détaillons le fonctionnement de votre retraite de base et les options qui s'offrent à vous pour vous permettre de l'augmenter.

Bon visionnage :)


Webinar osteo blog

Webinar - La prévoyance pour les ostéopathes

La prévoyance lorsque l'on est ostéopathe, à quoi cela sert et comment ça marche ?

En partenariat avec Imicare, nous avons réalisé il y a quelques jours un nouveau webinar pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser en tant qu'ostéopathe.
Il n'est pas évident de comprendre à quoi sert un contrat de prévoyance et comment cela fonctionne. 

Vous êtes déjà couvert par votre régime de base, la CIPAV, alors pourquoi souscrire un nouveau contrat ?
A quoi sert une prévoyance, combien ça coûte et quelle est la différence avec une mutuelle ?

Ce sont les (principales) questions auxquelles nous avons répondu durant ce webinar :
- qu'est-ce que la CIPAV et quelles sont les garanties qu'elle propose ?
- à quoi sert un contrat de prévoyance et comment cela marche ?
- comment fonctionne la réforme de l'UNAPL ?

Nous sommes également partis de cas concrets avec des profils types d'ostéopathes pour mettre concrètement en évidence les niveaux de couverture via la CIPAV, les garanties à mettre en place et le coût d'un contrat de prévoyance.

Enfin nos experts se sont prêtés à la traditionnelle session de questions / réponses de nos participants.

Bon visionnage :)

 


Webinar prev jeune avocat blog

Webinar - La prévoyance du jeune avocat

Vous venez de prêter serment et devez souscrire un contrat de prévoyance. Ok mais à quoi ça sert ? 

Nous parlons régulièrement avec des avocats qui viennent de prêter serment, ou qui ont commencé à exercer il y a quelques années.

Tous savent qu'ils doivent souscrire un contrat de prévoyance mais ils ont de (très) nombreuses questions (et on les comprend !) :
A quoi ça sert ? Est-ce obligatoire ? Quelle est la différence avec un contrat de mutuelle ? Combien ça coûte ?

Pour répondre à ces questions nous avons organisé un webinar pour répondre à vos questions.
Au programme :
- Comment êtes-vous couvert aujourd'hui avec votre régime de base, la CNBF ?
- Que couvre un contrat de prévoyance ?
- Simulations concrètes sur des profils "types" pour vous aider à y voir plus clair

Et bien entendu une session de questions / réponses.

Bon visionnage :)


Webinar 360 blog

Webinar - Professions médicales et protection sociale

Professions médicales, êtes vous bien protégées ? 

Il y a quelques semaines nous organisions un webinar avec notre partenaire 360 medics sur la protection sociale des professions médicales.

Au programme de ce webinar :
- les résultats de l'enquête menée par 360 Medics et Promis sur à l'automne pour mesurer le niveau de connaissance des professions médicales de leur régime de base.
- la prévoyance, comment ça marche ? à quoi ça sert ?
- la réforme de l'UNAPL en quoi ça consiste ? qu'est-ce que cela change ?
- des exemples concrets de profils de médecin et d'infirmier permettant de mettre en avant leur niveau de couverture actuelle et les garanties nécessaires à mettre en place.

Et bien entendu une session de questions / réponses pour que nos experts puissent répondre aux questions des participants sur le fonctionnement d'un contrat de prévoyance.

 


Transparence des frais PER et Assurance

PER et Assurance Vie : plus de transparence dans les frais (enfin!)

Tout vient à point à qui sait attendre !

Depuis l'été 2021, le sujet agitait le monde de l'épargne retraite et de l'assurance vie.
En effet, le 20 juillet, le CCSF (comité consultatif du secteur financier), avait publié une analyse des frais de 36 contrats, et avait conclu à une absence de transparence des niveaux de frais, en plus d'un niveau de frais souvent trop important pour garantir le rendement de ces contrats.

Un arrêté du 24 février 2022 a été publié au Journal officiel pour préciser le contenu de l’accord de place concernant les frais applicables aux PER et à l’assurance vie. Ainsi que la date de son entrée en vigueur.

Le 6 mars 2022, un nouvel arrêté vient préciser à nouveau ces mesures pour favoriser la transparence en matière de frais appliqués aux contrats d’assurance vie de plan épargne retraite (PER).

Un tableau standardisé pour expliquer les frais 

L’arrêté dispose ainsi d'une nouvelle obligation faite aux assureurs et distributeurs de PER et d'Assurance Vie pour renforcer l’information sur les frais de ces produits.

Concrètement, ce surplus de transparence passe par la création d’un tableau harmonisé, commun à tous les acteurs.
Le contenu de ce tableau est défini dans l’arrêté.

10 informations devront apparaître clairement, parmi lesquelles :

  • le nom de la société de gestion,
  • la performance brute et nette de l’actif pour l’année N-1,
  • les frais de gestion de l’actif,
  • les frais de gestion du contrat,
  • les frais totaux,
  • la performance finale du produit.

Chacun de ces chiffres sera exprimé en pourcentage.

Vous pouvez trouver directement en annexe de cet arrêté le modèle de tableau : arrêté du 24 février 2022.

Toutes ces nouvelles mesures entreront en vigueur le 1er juillet 2022.

 

Je souhaite approfondir avec un expert


PER et Assurance Vie - bilan 2021

PER et Assurance Vie : quel bilan pour 2021 ? Quelle stratégie pour 2022 ?

En moyenne, les clients de PROMIS qui ont un PER ou une Assurance Vie ont eu en 2021 une performance de 18,2%.
Cette performance est inférieure à la performance du CAC ? C'est normal et bon signe !
En effet, c'est le fruit d'un équilibre de placement majoritairement "piloté" et équilibré (voir ci-dessous), qui permet de profiter de la hausse des marchés financiers sans y être totalement corrélé. 

C'est donc aussi la garantie que - les années de baisse - la performance de vos investissements sera supérieure à la performance globale des marchés.
Etant donné que les clients de PROMIS sont très majoritairement dans un investissement à moyen et long terme, il est tout à fait normal de suivre les tendances longues des marchés, tout en "écrasant" un peu les tendances haussières et baissières annuelles.

Dans cet article, on vous explique tout : les résultats globaux 2021, les raisons pour lesquelles vos performances peuvent être supérieures ou inférieures au CAC 40, et comment préparer 2022 le mieux possible.

 

2021 : une année exceptionnelle pour les marchés financiers…

En 2021, l'indice phare de la place de Paris - le CAC40 -  a bondi de 31,3%, dividendes inclus.
Ainsi, le CAC40 est passé courant 2021 de 5 573 points à 7 153 points.

Cette performance reflète le rebond de l’activité économique en France, et s'inscrit dans un contexte général de hausse des valeurs boursières dans le Monde.

Cette performance quasi-historique vient effacer les perte de l'année 2020 (-5,6%).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En plus de ces valeurs absolues, il convient de noter que l'année 2021 a été très nettement moins chahutée que l'année 2020, qui avait connu un plus bas aux alentours de 3800 points !

…qui marque toutefois quelques déséquilibres

Toutefois, quand on y regarde de plus près, la hausse de l’indice s’explique en très grande partie par les excellentes performances des secteurs de la consommation discrétionnaire et courante : luxe, beauté. Ces secteurs expliquent à eux seuls la moitié de la hausse de la  Bourse de Paris.

Par exemple, LVMH, voit sa capitalisation boursière progresser de 42%, Hermès gagne 75%, et L’Oréal 34%...
Si l’on ajoute Kering, EssilorLuxottica et Pernod Ricard, ces six entreprises représentent désormais 42% de l’indice.

Vous avez un Plan Epargne Retraite ou une Assurance Vie chez PROMIS, quelle performance 2021?

Vous avez donc bien entendu profité de cette bonne tenue des marchés financiers.

En moyenne, les clients de PROMIS qui ont un PER ou une Assurance Vie ont eu en 2021 une performance de 18,2%.

Cette performance est inférieure à la performance du CAC 40 - c'est le résultat d'une stratégie de lissage des risques : un peu moins de performance les bonnes années...et moins de baisse les années de baisse.

C'est donc le résultat d'une stratégie de réduction de la volatilité des marchés.

On vous explique comment tout cela fonctionne.

Individuellement, le niveau auquel vous en avez profité dépend de nombreux facteurs :

1. le niveau de corrélation de vos placements avec les marchés financiers

Quand vous avez mis en place votre contrat de Plan d'Epargne Retraite ou votre contrat d'Assurance Vie, vous avez défini votre profil d'investissement.

En fonction de votre profil d'investissement, votre épargne est placée de manière plus ou moins dynamique.

Par exemple, vous avez pu être extrêmement prudent, et donc privilégier ce qu'on appelle les fonds euros (des fonds composés principalement d'obligations d'Etat, sans risques pour les épargnants, mais sans possibilité de rendement important).

Après un taux moyen de 1,3% net de frais de gestion et avant prélèvements sociaux en 2020, selon la Fédération française de l'assurance (FFA), le rendement moyen des fonds en euros devrait évoluer autour de 1,1% en 2021.
Certains fonds euros affichent en ce début d'année 2022 des performances supérieures, grâce à l'intégration au sein de ces fonds euros d'une part d'obligations d'entreprises ou d'actions.

A l'inverse, vous avez pu souhaiter être plus dynamique, et donc privilégier des unités de compte plus exposées aux marchés financiers.
Il existe des milliers d'unités de compte : ces unités de compte sont des parts de fonds, qui ont chacun une stratégie d'investissement prédéfinie, et donc des objectifs de performance et de corrélation à certains indices. Par exemple, certains fonds ont vocation à investir dans les moyennes entreprises européennes, d'autres dans les économies émergentes, d'autres dans les entreprises ISR (socialement responsables, etc...). Mais elle est plus légère qu'attendu.

Certaines unités de compte ont connu le même rendement que l'indice CAC40 (donc 31% de rendement), d'autres l'ont sous-performé, d'autres l'ont surperformé. En effet, chacune de ces unités de compte a une stratégie d'investissement propre, et un secteur d'activité sous-jacent. Certaines sont orientées sur les marchés actions, d'autres sur certains secteurs, d'autres sur l'immobilier résidentiel, d'autres l'immobilier commercial, etc... Il est donc tout à fait normal que chacun de ces unités de compte ait un rendement qui lui soit propre, au delà même de la "qualité" intrinsèque de ces fonds.

En conclusion, si vous étiez 100% orienté vers des placements sans risques, votre performance aurait été aux alentours de 1,5 ou 2%. A contrario, si vous étiez 100% orienté vers des placements action France, votre performance aurait été aux alentours de 30%. Votre performance individuelle dépend donc de la nature de vos placements, et des fonds dans lesquels vous avez investi.

2. la manière dont est gérée votre épargne

Quand vous avez mis en place votre contrat de PER (Plan d'Epargne Retraite) ou votre contrat d'Assurance Vie, vous avez défini un mode de gestion.

Il existe 3 grands modes de gestion :
- la gestion pilotée,
- la gestion sous mandat,
- la gestion libre.

En fonction de vos objectifs, du temps dont vous disposez, et de votre profil d'investissement, vous avez donc choisi le mode de gestion qui vous convient le mieux.

La gestion pilotée : la plus fréquente.

Le principe est le suivant :

  • Vous choisissez votre profil de risque : prudent, équilibré, ou dynamique.
  • Vous définissez une date cible de fin de contrat.
    Par exemple, pour un contrat retraite, vous pouvez définir un âge cible de départ à la retraite (62 ans ou 67 ans), et pour une assurance vie, 6, 8, 10 ans… Vous êtes totalement libre.
  • l'assureur opère les arbitrages nécessaires. La logique est que plus vous vous rapprochez de la date cible, plus l'assureur va "dé-risquer" votre épargne.
    Concrètement, dans les conditions générales de votre contrat (Retraite ou Assurance Vie), l'assureur vous expose "clairement" la manière dont vos investissements vont être gérés, via un tableau. Ce tableau explique sur quels supports (fonds euros ou unités de compte ) vous allez investir, et comment ces investissements vont évoluer dans le temps.

Avec ce mode de gestion, le principe général est d'investir de façon plus dynamique tant que vous avez encore beaucoup de temps devant vous, et de dé-risquer votre épargne au fur et à mesure que vous vous approchez du terme défini de votre contrat.
Attention, cela veut dire que vous pouvez connaitre de superbes rendements...mais aussi des baisses les mauvaises années. L'important est de regarder la performance à long terme !
Ainsi, pour ceux d'entre vous qui avez des contrats "jeunes" avec des termes lointains, en gestion pilotée, vous avez pu profiter d'excellentes rendements en 2021 (entre 15% et 20%).

La gestion libre

Dans ce mode de gestion, vous décidez librement de la manière dont est investi votre argent : vous sélectionnez vous-même les fonds qui vous conviennent.

Ce mode de gestion est très rare, et réservé aux experts avertis.
En gestion libre, vous pouvez tout autant investir à 100% en fonds euros que 100% dans des fonds risqués.
Ainsi, en 2021, la gestion libre a permis de connaitre des rendements compris entre 1,3% et 40% !

La gestion sous mandat, ou gestion déléguée

Dans ce mode de gestion, vous donnez mandat à un gestionnaire pour gérer votre épargne (merci Monsieur de la Palice…).

Dit autrement, votre contrat PER ou Assurance Vie vous donne la possibilité de sélectionner un gestionnaire. Ce gestionnaire peut être une structure de l'assureur lui-même ou une société de gestion indépendante (type LCF Edmond de Rothschild) avec lequel l'assureur a des accords.

La gestion sous mandat tient compte de vos objectifs d'investissement et de votre profil.
Le gestionnaire gère seul vos investissements, opère des arbitrages sans vous le demander préalablement.

Ce mode de gestion permet de gérer votre épargne de manière efficiente...mais représente un coût supplémentaire (environ 0,5% de frais additionnels). Il est donc réservé aux épargne déjà conséquentes (> 100.000€).

3. la périodicité des versements que vous avez effectués en 2021

Ce point est de très loin de plus technique…
En 2021, vous avez fait deux choses avec votre épargne :

  • vous avez placé votre épargne déjà constituée (toute l'épargne donc vous disposiez déjà fin 2020)
  • vous avez continué à épargner.

C'est sur cette seconde chose (votre épargne de 2021) que la périodicité de vos versements est très importante.

Très schématiquement, il vaut bien mieux épargner 300€ tous les mois que 3600€ d'un coup.
Cela permet de lisser le risque infra-annuel, et donc, d'avoir une stratégie d'investissement et de rendement à moyen terme sans être en risque sur la volatilité infra-annuelle.

Cela est encore plus vrai les années de fortes volatilité (les années de crise, ou les années consécutives aux années à très fort rendement).

Pour illustrer ceci, voici un exemple criant bien qu'ancien : une étude précise comparée sur des versements programmés mensuellement versus un versement "one shot".
Cet exemple est volontairement ancien, parce qu'il permet d'illustrer les années de sortie de crise (pour bien comprendre les enjeux 2022).

Résultats :

  • en versements programmés : une performance de 12%
  • en versement ponctuel : une moins-value latente de -11%

 

Comment bien préparer 2022 ?

Le début d'année 2022 nous montre un marché financier encore instable : des journées entre 2% et 4% de variation, à la hausse comme à la baisse.

Il reste donc extrêmement important, pour bien aborder 2022 de vous poser les questions suivantes :

  1. Ai-je bien défini le terme de mon épargne ?
    Si vous avez 10 ou 15 ans devant vous, rien ne sert d'avoir les yeux rivés sur les hausses et les baisses du marché, seul le long terme est important.
  2. Ai-je bien défini mon profil d'investissement ?
    Suis-encore un investisseur prudent, équilibré, ou dynamique, comme je l'ai défini au moment de mettre en place mes contrats ? (à tout moment, vous pouvez modifier cela !)
  3. Ai-je bien privilégié les versements programmés (idéalement mensuels) ?
    Si 2022 est une année à forte volatilité, il est (très) important de lisser ces effets en épargnant chaque mois, plutôt que par à-coups.

 

Je souhaite approfondir avec un expert